Nos actions


Ateliers créatifs
pour enfants

Reconnus et subsidiés en tant que CEC par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il s’agit d’ateliers hebdomadaires, avec un fil conducteur annuel, pendant lesquels les enfants, âgés de 3 à 12 ans, ont la possibilité de découvrir des techniques artistiques leur permettant de s’exprimer, de se sentir capables, d’être fiers et de partager cette fierté.

Camps
d’été

Vacances organisées pour les enfants qui fréquentent les ateliers créatifs du Pivot pendant l’année. Les objectifs spécifiques de ces camps sont d’éveiller la curiosité des enfants dans un cadre différent de celui de leur quotidien, de valoriser chaque enfant/le groupe durant les activités, d’apprendre à vivre ensemble et à se responsabiliser.

Journal
DEBOUT

Trimestriel qui offre des témoignages de personnes qui se battent au quotidien pour s’en sortir et nous font part de leurs moments de réussite. Il est réalisé et rédigé par une équipe d’adultes se rassemblant au Pivot (faisant partie du public du Pivot). Retrouvez les éditions du journal ici

Samedis
du lien

Atelier hebdomadaire qui permet aux adultes de se retrouver, de partager leurs expériences sur des thématiques liées à la grande pauvreté (logement, travail, mauvaise réputation, solidarité, …) et de se rassembler autour d’un projet commun. C’est lors de ces rencontres que nait une parole commune qui prend forme à travers différents moyens d’expression (dessins, jeux, photos, …). Ce support, ainsi élaboré, peut ensuite servir d’outil pour aller à la rencontre d’autres groupes en Belgique (associations partenaires, Collectif du Rapport Général contre la Pauvreté, responsables politiques, …)

Les
porte-parole

Des adultes, après avoir réfléchi sur leurs expériences et avoir récolté celles de chacun sur leur parcours de vie difficile, formulent une parole commune et la renvoient à un public extérieur (associations du quartier, Collectif des partenaires du rapport annuel sur la Pauvreté, politiques, …). L’objectif est de sensibiliser, interpeller et pointer du doigt, au travers de différents médias, certaines incohérences de la société dans sa « gestion » de la pauvreté.

 width=

Sorties
culturelles

Accompagnement d’un groupe d’adolescents et d’adultes lors de sorties au théâtre, au cirque, au cinéma, au musée, etc. Nous bénéficions des Articles 27. L’objectif est de sensibiliser les familles à différentes formes d’expression et de rendre la culture plus accessible.

Lien
parent(s)-enfant(s)

Travail de revalorisation du lien parent(s)/enfant(s). L’animateur, en lien étroit avec les familles, est témoin des forces du/des parent(s) qui accompagne(nt) leur(s) enfant(s) à grandir. Il est également amené à soutenir les parents dans leur volonté de maintenir le lien avec un enfant placé en institution ou famille d’accueil. Le travailleur social travaille en collaboration avec les écoles, le Tribunal de la jeunesse, les Services d’Aide à la Jeunesse, etc.

Rencontres avec
les familles

L’équipe d’animation rejoint les familles dans leur quotidien et lieu de vie dans le but de créer du lien, de s’inscrire dans l’histoire et de se rendre compte de leurs réalités.
C’est dans ce cadre que se tiennent les « Ateliers Valise ». Une animatrice se rend chez les personnes qui, pour des raisons diverses, ne participent pas aux ateliers au Pivot. Elle leur propose de s’exprimer sur leur vécu, leurs envies de changements, leurs forces, au moyen de 1001 outils artistiques.

 width=
 width=

Rencontre avec
le quartier

Il est essentiel de se positionner dans le quartier d’Etterbeek (à proximité de la Chasse) et d’être en lien avec les habitants et le réseau associatif à travers des projets de réussite (Défilé de carnaval, Zinneke Parade, La Ducasse (fête de quartier))… Les œuvres des enfants sont également visibles dans le quartier car elles sont exposées dans la vitrine de la maison du Pivot.

Contrat de Quartier Durable
d’Etterbeek (2015-2018)

Des ateliers créatifs sont proposés dans le quartier, dans lesquels les habitants vivant des situations précaires bénéficient d’une attention particulière. L’objectif est d’aller à la rencontre de familles vivant la pauvreté dans le quartier et qui ne sont pas encore en lien avec le Pivot. En collaborant avec des artistes, parfois de renommée internationale, des œuvres d’art sont créées et exposées dans le quartier, dans l’espace public ou dans des institutions partenaires. Grâce à ce projet transgénérationnel, les personnes impliquées peuvent prouver leurs capacités diverses non seulement à elles-mêmes, mais également aux habitants du quartier.